Plate-forme des acteurs non étatiques du Sénégal

SEDHIOU : CARAVANE CONTRE L’ACHAT DES CONSCIENCES Y’en a marre investit les collectivités

22/06/2012

Moussa Dramé Sud Quotidien 22.06.12 :Une caravane de sensibilisation contre l’achat des consciences fait son chemin dans plusieurs collectivités locales de la région de Sédhiou. C’est à l’initiative du mouvement Y’en a marre de la région de Kolda qui compte, par la même occasion installer l’antenne de Sédhiou. Outre les propos dissuasifs contre la corruption, ces jeunes sont aussi outillés de supports divers pour amener les citoyens jeunes à appréhender l’enjeu d’une élection qui n’en est point un jeu.

Des jeunes du mouvement Y’en a marre venus de Kolda se donnent cinq jours pour sillonner une bonne partie de la région de Sédhiou et prêcher contre des pratiques de corruption en période électorale. Avec le soutien des organismes tels que Enda-Diapol, Osiwa, l’Union européenne et la plate forme des Acteurs non étatiques (Ane), ils investissent les places publiques et font des visites de proximité dans différents foyers munis des supports de communication.

« Nous sommes engagés à nous rendre dans les places publiques et les ménages pour informer, sensibiliser et éduquer des masses peu averties sur le danger de l’achat des consciences. Cette pratique soutenues par nombre de politiques ternie l’image de notre démocratie avec des risques sur la stabilité du pays. Etant des jeunes conscients de l’avenir de notre pays, nous avons estimé fondamental de conduire cette mission », a déclaré Abdou Wakhab Seck, le coordonnateur adjoint du mouvement.

Il ajoute que « des supports tels que des flyers, des tee-shirts, et des prospectus seront largement distribués au public pour appréhender la situation. Notre slogan est ma carte mon âme, car sans ma carte, je ne représente plus rien, je deviens alors objet devant les politiques ».

De son côté, Yelly Lô le coordonnateur régional du mouvement Y’en a marre relève que « des actes de corruption avaient été constatés lors du scrutin présidentiel et voilà pourquoi nous avons une nouvelle fois opté pour un travail de terrain ». Et de poursuivre que « cette action trouve son fondement dans le besoin de connaissance des jeunes citoyens sénégalais en âge de voter pour jouir dans toute sa plénitude de leurs droits civiques et politiques ».

Fallou Diouf, le responsable des questions à caractère artistique note que « des concerts pédagogiques sont prévus pour sensibiliser les populations sur l’achat des consciences. Des appuis sont faits en faveur des productions artistiques pour faire valoir le concept de Nouveau Type de Sénégalais (NTS) qui fait référence à un citoyen qui jouit de tous ses droits civiques et politiques sans contrainte aucune ».

Ces jeunes ont procédé au lancement de cette caravane hier mercredi 20 juin au siège de l’ONG Enfance et Paix à Sédhiou en présence du maître des lieux Mamadou Lamine Sadio par ailleurs coordonnateur du Congad et point focal de la plate forme des acteurs non étatiques. Une cellule du mouvement Y’en a marre sera mise en place dans la région de Sédhiou dit-on à cette occasion.


  © 2013 | Accueil | Contacts | Informations sur le site |