Plate-forme des acteurs non étatiques du Sénégal

Actualités

  • 16/12/2009
    Hervé Gaymard : « Les APE sont morts nés »Les croisés africains de la lutte contre les APE viennent de recevoir l’appui de la commission des affaires européennes du parlement français, qui estime que c’est un échec et préconise des « Accords de Partenariat de Développement Economique et Commercial ».
  • 1er/12/2009
    DIALOGUE AVEC LES AUTORITÉS POLITIQUES ET ADMINISTRATIVES : Les Acteurs non-étatiques peaufinent leurs stratégiesM.K. Diagne Le Soleil 01.12.2009 : Une cinquantaine de représentants des collectivités locales de la région de Saint-Louis, des services déconcentrés de l’administration, d’Ong, de la Société civile, ont pris part à l’atelier plaidoyer organisé par l’antenne régionale de la Plate-forme des Acteurs non-étatiques (Ane) dans les locaux du centre Espace Jeunes de la capitale du Nord.
  • 20/11/2009
    GESTION DES AFFAIRES PUBLIQUES, CONTRÖLE CITOYEN… L’implication des Acteurs non étatiques souhaitéeSud Quotidien 20.11.09 - Les Acteurs non étatiques (Ane) sont en train de passer au peigne fin l’impact des 51 projets de développement concernant les financements obtenus de l’Etat du Sénégal et de la Commission européenne. C’est dans le cadre de la première université des acteurs non étatiques (Ane) ouvert depuis avant-hier mercredi 18 novembre à l’Ecole nationale d’administration (Ena). Cette rencontre qui prend fin aujourd’hui, à pour thème "les citoyens au service de la bonne gouvernance".
  • 12/11/2009
    Première université des acteurs non étatiques, sous le thème « Les citoyens au service de la bonne gouvernance », du 18 au 20 novembre 2009 à l’ENA.A l’approche de la clôture des 51 projets initiés depuis deux ans dans le cadre du Programme d’Appui au Programme National de Bonne gouvernance, financé par l’Etat du Sénégal et l’Union Européenne, la Plate-forme des acteurs non étatiques, en partenariat avec l’UGP/ANE, organise la première université des acteurs non étatiques, sur le thème "les citoyens au service de la bonne gouvernance." Ce sera l’occasion de faire d’une part le bilan des réalisations sur le terrain et d’autre part d’échanger avec tous les acteurs sur les stratégies les plus pertinentes mises en oeuvre par les acteurs non étatiques.
  • 20/10/2009
    SUIVI DES ACCORDS DE COTONOU : Les ANE appelés à accentuer la lutte contre la corruptionLE SOLEIL - 20-10-09 : Les Acteurs non étatiques (ANE) s’impliquent de plus en plus dans la régulation des politiques publiques, et insistent particulièrement sur la lutte contre la corruption et le développement.
  • 16/10/2009
    Compagnonage État-Acteurs non étatiques : sur fond de méfiance, suspicion, discrimination…Bakary Dabo Sud Quotidien 16.10.09 : Les Acteurs non Étatiques (AnE) ne sont-ils pas de simples faire valoir dans la mise en œuvre des politiques publiques surtout concernant la régulation ? La question s’impose après avoir pris connaissance des résultats qu’une équipe d’universitaires dirigée par le Professeur Abdoulaye Sakho, a mené sur les mécanismes de régulation au Sénégal.
  • 15/10/2009
    Les Acteurs non étatiques (Ane), Enda graf Diapol et le Master de Droit de Régulation de l’Ucad organisent le Forum national sur la Régulation, le jeudi 15 octobre 2009« Comment améliorer et rendre plus efficace la participation des Ane aux mécanismes et dispositifs de régulation des politiques publiques". C’est l’intitulé du Forum national prévu le jeudi 15 octobre 2009 à l’Ucad II. En effet, nous renseigne un communiqué parvenu à Ferloo : "Dans le cadre de ses activités du programme Kurukan Fugan visant le renforcement des capacités politiques des acteurs non étatiques, Enda Graf Diapol en partenariat avec la Plateforme des acteurs non étatiques pour le suivi des accords de Cotonou et le Master de Droit de la Régulation de la Faculté des Sciences juridiques et Politiques de l’Université Cheikh Anta DIOP de Dakar organisent le Forum National sur la Régulationà la salle des ateliers de UCAD II
  • 7/10/2009
    TROIS QUESTIONS À…IBRAHIMA BASS, DIRECTEUR DE L’INDUSTRIE « Nous avons beaucoup de niches sur lesquelles nos États ont une alternative assez sérieuse par rapport à l’Ape »Bakary Dabo Sud Quotidien 07.10.09 : Les experts nationaux qui, du 28 au 30 septembre dernier, ont planché sur la Politique Industrielle Commune de l’Afrique de l’Ouest (Picao) ont amendé le document renfermant la vision de la Cedeao. Ils ont également recommandé à cette instance régionale de parfaire sa stratégie pour réussir sa mise en œuvre. Dans cet entretien qu’il nous a accordé au terme de la réunion, le Directeur sénégalais de l’Industrie, M. Ibrahima Bass, analyse cette vision de la Cedeao, établit les liens avec celle du Sénégal et indique ce que doit être cette politique devant un éventuel Accord de partenariat économique (Ape) entre l’Ue et la Cedeao.
  • 6/10/2009
    Développement local : La commune de Grand Yoff réfléchit sur l’utilisation de son milliard Écrit par Rédation Ferloo - Mardi, 06 Octobre 2009 11:01 : La mairie de Dakar ne pouvant pas satisfaire en même temps les besoins de la ville, a décidé de donner un milliard de nos francs à chacune des 19 communes d’arrondissement qu’elle compte. Cela pour bâtir un partenariat citoyen-élu et partant de là, instaurer une gouvernance inclusive.
  • 5/10/2009
    Signature d’un APE entre l’UE et la CEDEAO : des nuages sur un accord prévu en octobreBakary Dabo Sud Quotidien 05.10.09 : Beaucoup de nuages planent sur la signature annoncée d’un Accord de partenariat économique(Ape) durant ce mois d’octobre entre l’Union européenne (Ue) et la Cedeao. La rencontre des experts de la sous région sur la politique industrielle commune de l’Afrique de l’Ouest, qui s’est tenue du 28 au 30 septembre dernier, présente les prémisses d’un échec qui favorisera un énième report pour la conclusion d’un accord entre l’Europe et la Cedeao.
... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 |...

  © 2013 | Accueil | Contacts | Informations sur le site |