Plate-forme des acteurs non étatiques du Sénégal

Actualités

  • 18/10/2011
    MENDICITE – Cheikh Hamidou Kane, sur le phénomène des enfants de la rue : « C’est un signe de l’échec de la société sénégalaise »Par Lequotidien.sn | Webnews | Les enfants de la rue sont assez révélateurs de l’échec de la société sénégalaise à garantir leurs droits, tels que proscrits dans les Conventions internationales. C’est la conviction de Cheikh Hamidou Kane, Pca du Parrer, qui a procédé hier, à une signature de partenariat avec l’Unicef, pour les besoins de ces enfants encore dans les rues. Cheikh Hamidou Kane demeure convaincu que le ver de la mendicité au Sénégal est toujours dans le fruit de la société. Celle-ci pas encore préoccupée par le devenir des enfants de la rue, de plus en plus suspendus entre le marteau de la mendicité au quotidien et l’enclume des sévices corporels dont ils sont victimes dans les écoles coraniques.
  • 18/10/2011
    Réunion à Dakar de diplomates de l’UE, ce mardisource : APS - Les chefs de Délégations et chargés d’affaires de l’Union européenne dans les pays de l’Afrique de l’Ouest se rencontrent à Dakar, à partir de mardi, sous l’égide du Haut management Afrique de l’UE, indique un communiqué transmis à l’APS.
  • 14/10/2011
    Louga : un projet de lutte contre la vulnérabilité des femmes d’émigrés en gestationAPS- Jeudi 13 octobre, 2011:La Fédération des associations féminines du Sénégal (FAFS) ambitionne de faire bénéficier les femmes d’émigrés de Louga (nord) des revenus à même de les tirer de leur situation de vulnérabilité, a affirmé, jeudi, la présidente de l’antenne régionale de cette structure, Awa Ndiaye.
  • 12/10/2011
    Pas de solution ? Pas de problème !Pour la Journée Mondiale de l’Alimentation 2011, la Coalition contre la faim propose une vidéo de décorticage de l’absurde par l’absurde.
  • 12/10/2011
    Le Festival AlimenTERRE s’invite au SénégalChaque année, ce Festival, à l’initiative du Comité français de solidarité internationale, organise en France et dans d’autres pays européens des débats sur les enjeux agricoles et alimentaires, à partir d’une sélection de films documentaires où réalisateurs, agronomes, économistes, agriculteurs, représentants d’organisations paysannes partagent leurs témoignages et analyses en lien avec leurs expériences du terrain.
  • 1er/10/2011
    L’ASBEF ouvre une antenne à Tambacoundasource : APS : L’Association sénégalaise pour le bien-être familial (ASBEF) a ouvert une antenne, inaugurée jeudi, à Tambacounda, dans le but de contribuer au relèvement des indicateurs de la santé de la reproduction dans la région orientale, confrontée à une forte mortalité maternelle.
  • 1er/10/2011
    « Y’en a marre » ou les défis d’une génération galère.PAR LE PROFESSEUR MOUSTAPHA KASSE - DOYEN HONORAIRE DE LA FASEG : Le Sénégal est parti pour une dure période de campagne électorale : sa jeunesse est entrée dans le jeu politique à la suite des jeunes du monde. Elle récuse avec clarté toute récupération politicienne de ses initiatives hardies soit par le système gouvernemental soit par l’opposition.
  • 29/09/2011
    La FAFS va appuyer 1.500 femmes victimes des migrationsSeneweb NewsLetter -source : APS : La Fédération des Associations Féminines du Sénégal (FAFS) a présenté, mercredi à Dakar, le Projet de renforcement des dynamiques communautaires des associations et groupements féminins dans la lutte contre les phénomènes migratoires qui vise à aider 1.500 femmes et jeunes filles victimes de l’émigration.
  • 22/09/2011
    COMPETIVITE DES PRODUITS SENEGALAIS : Le ministère du Commerce veut actionner 7 structures pour renforcer les capacités commercialesSeyni Diop Walfadjri 22.09.2011 : Avec un financement de 2 milliards de francs Cfa, le Programme de renforcement et de développement des capacités commerciales (Prdcc 2), ambitionne de rendre plus compétitifs les produits sénégalais. Ce, afin de renforcer leurs capacités commerciales dans ce contexte de mondialisation où les marchés sont ouverts.
  • 12/09/2011
    LA VERITE SUR L’EXPLOITATION DES PHOSPHATES DE MATAM : Environnement dégradé, santé des populations menacée, absence de sécurité des travailleurshttp://www.popxibaar.com. Lové à Hamady Ounaré, à plus d’une soixantaine de kilomètres de Ourossogui, au terme d’une route latéritique et cahoteuse, le site qui abrite l’usine des phosphates de Matam baigne dans une ambiance de calme olympien que ne troublent que les rafales intermittentes du vent violent qui souffle dans le Nord du pays.
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

  © 2013 | Accueil | Contacts | Informations sur le site |